Nos engagements

Charte éthique

Une convention d’intervention est systématiquement réalisée, elle définit les objectifs et les modalités de l’intervention. Elle doit être validée par les deux parties et faire l’objet d’une présentation systématique au collectif de travail. L’éthique en intervention repose sur le respect de l’intégrité des personnes, des collectifs de travail ainsi que l’adoption de la posture du tiers « facilitateur ». Intervenir c’est venir entre, créer ou recréer du lien, faciliter les échanges et le dialogue pour avancer.

L’objectif est de mettre en évidence les compromis opératoires qui pèsent sur le travail et d’en évaluer le coût tant pour celui qui opère que pour l’organisation elle-même. Dans cette dimension l’intervenant prend comme axe d’analyse ce qui émerge du travail réel recomposé avec ceux qui le réalisent, cette évaluation doit être située et validée collectivement. La validation d’une vision commune de l’activité permet une définition des besoins plus en adéquation avec la réalité, nous ne sommes en aucun cas des experts dans votre domaine mais nous devons permettre de définir un niveau de prestation attendu par tous (notion de qualité).

L’analyse des composantes du travail s’appuie sur la définition de l’ANI 2013 : la QVT peut se concevoir comme “un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilité, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué”.

Charte de confidentialité et de gestion des données

La gestion des données confidentielles qu’elles soient médicales ou non, est réalisée en référence au RGPD. Le sigle RGPD signifie Règlement Général sur la Protection des Données. Le RGPD encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne.

Aucun document relatif aux données de l’entreprise ou de l’établissement n’est conservé par le consultant après la validation du diagnostic. L’ensemble des professionnels de santé intervenants maitrise le cadre du secret médical et du secret partagé.

L’engagement sur la confidentialité des données recueillies dans le cadre des observations ou de l’analyse documentaires fait l’objet d’un engagement signé de la part des deux parties dans le cadre de la convention d’intervention.

Approche du capital humain

Notre démarche

  1. Diagnostiquer et analyser
  2. Accompagner le changement
  3. Développer une approche managériale centrée sur l’activité
  4. Permettre l’évolution des organisations
  5. Inscrire la prévention des risques et la qualité de vie au travail dans les pratiques quotidiennes
  6. Évaluer l’impact de la démarche QVT

Par la prise en compte de l’impact humain lié aux transformations des organisations nous entendons promouvoir la santé et le bien-être des salariés. En créant des espaces de dialogue à travers une approche opérationnelle centrée sur l’activité nous participons à la mise en œuvre des dynamiques de reconnaissance et d‘implication des individus.
La composition de notre équipe pluridisciplinaire de consultants qui rassemble des compétences variées en santé et en management, permet de construire une vision plurielle des situations de travail.

L’évaluation du processus et de sa mise en place doit être systématiquement conduite à distance de l’intervention, ce qui garantit une évolution permanente ainsi qu’ une évaluation de nos prestations.

Adaptation du processus

Une démarche d’intervention doit s’appuyer sur des modèles conceptuels valides. Elle doit aussi permettre la construction d’outils adaptés au secteur d’activité et aux besoins de l’entreprise.

Nous nous appuyons sur l’observation du travail afin de recomposer la chaine de l’organisation et d’observer la capacité de résolution et d’adaptation des collectifs. Cette dimension permet de voir l’ensemble des intervenants d’une équipe et de couvrir toute la dimension de l’activité. Elle permet aussi de s’assurer que chacun s’exprime dans le cadre du diagnostic, même les équipes de nuit. Il ne s’agit pas d’intégrer l’ensemble des visions mais plus réalistement de trouver la vision qui fasse consensus.

C’est pourquoi nous favorisons l’intervention de proximité, qui nous permet également d’appréhender le tissu économique et démographique d’un bassin de population, mais également de faire réseau en mettant en relation des acteurs de proximité avec des compétences spécifiques.

Le calibrage de l’intervention ne peut donc se faire qu’après l’analyse de la commande (attente du client) et les moyens alloués à cette démarche.